Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 23:42

Cet éditeur indépendant né en 2005 se consacre au Nature writing, un courant littéraire à lui seul aux Etats-Unis, né avec un des piliers de la littérature américaine, Walden de Thoreau. Voici la présentation qu'en fait l'éditeur sur son (très joli) site: "Cette littérature du Grand Dehors, au parfum d'aventure et au goût de voyage, s'exprime sous les formes les plus diverses (romans, récits, nouvelles, policiers) et fait partie intégrante de la culture populaire américaine. On aurait tort de la réduire à sa seule dimension «écologiste» ou «naturaliste» : Moby Dick n'est-il qu'un traité sur la pêche à la baleine?"

Voilà qui devrait vous plaire si vous appréciez les romans de Jim Harrison, Barbara Kingsolver ou Rick Bass... ou si vous voulez simplement un peu de dépaysement, à travers les "grands espaces" nord-américains de l'Alaska, du Montana ou des Rocheuses...


Ont été publiés dans leur Collection
Noire deux romans  d'Edward Abbey (un troisième doit paraître en janvier 2008), auteur iconoclaste des années 70 et écolo avant l'heure, la Rivière de sang de Jim Tenuto, Dérive sanglante de William J. Tapply et enfin La Sanction, que j'évoquerai plus loin. 

La Rivière de sang se déroule dans les paysages somptueux du Montana. Souvenez-vous des images du film Et au milieu coule une rivière... quoique là ce serait plutôt Et au milieu flotte unRivi--redesang.jpg cadavre : la vie s'écoule paisiblement pour Dahlgren Wallace, ex-footballeur professionnel et désormais guide de pêche, employé par son ami Fred Lather, gros propriétaire terrien en proie aux jalousies et convoitises locales. Lorsqu'un invité est retrouvé mort au bord de la rivière, Dahlgren est immédiatement soupçonné (coucher avec la femme du défunt, aussi... !). Pressentant derrière ce meurtre de plus lourds enjeux, il s'improvise enquêteur afin de prouver son innocence et de démasquer les coupables, ce qui laisse du choix parmi les brutes et les dingues qu'on croise au fil du récit : ranchers patibulaires, milices néo-nazies, éco-terroristes... L'intrigue est rondement menée, et l'auteur, entre deux scènes de bagarres, nous laisse souffler au gré des descriptions de Big Sky
, le pays du Grand Ciel, ainsi qu'on surnomme le Montana...


Le dernier paru,
La Sanction
(paru pour la première fois en france en 1975, il était épuisé depuis longtemps), ne déroge pas au principe de l'éditeur et répond à l'équation : polar + grands espaces. Si une grande partie du récit se déroule à Long island et en Arizona et ne s'attarde pas sur la majesté des paysages, la seconde moitié a pour cadre les majestueuses Alpes suisses.

Trevanian.jpgJonathan Hemlock est un homme multiple : alpiniste de renommée internationale, professeur d'art... Féru d'art et de femmes, toujours à court d'argent pour assouvir sa passion de collectionneur, il fait des "extras" comme tueur à gages (!) pour le compte du CII, une agence gouvernementale  (oui, on pense à la même chose), département (secret) Recherche et Sanction. Après l'assassinat d'un membre de l'agence, il se voit confier une nouvelle mission : sa cible fait partie d'une expédition qui va gravir l'Eiger, montagne réputée extrêmement dangereuse. Hemlock rejoint le groupe, composé de trois hommes, mais ignore l'identité de l'homme qu'il doit "sanctionner". 

Le personnage principal vaut à lui seul le détour : plutôt sympathique, sociopathe, dépourvu de la moindre conscience morale mais intransigeant quand il s'agit de loyauté et d'amitié ; l'auteur nous sert là un personnage hors normes, dont les paradoxes et la personnalité lui donnent une grande épaisseur. L'auteur, justement :
Trevanian est le pseudonyme de Rodney Whitaker, un vrai personnage de roman lui aussi, autour duquel le mystère ne s'est pas complètement dissipé :  la quatrième de couv. indique même "probablement mort en 2005"... Sous ce même pseudo, il a écrit plusieurs polars (tous épuisés en France) dont L'Expert, qui raconte la suite des aventures de Jonathan Hemlock (non traduit en français) et Shibumi
, considéré comme son roman le plus abouti et qui doit re-paraître courant 2009. A suivre...

La Sanction
est un roman dense, bien écrit, où à petites touches discrètes l'auteur dessine un paysage des comportements et des sentiments humains. C'est ce talent qui donne au roman ce supplément d'âme qui en rend la lecture vraiment plaisante.

A noter que ce roman a été adapté à l'écran en 1975 sous la houlette de Clint Eastwood, qui joue aussi le rôle de Hemlock. Je ne l'ai pas vu mais la plupart des critiques que j'ai consultées sur différents sites sont plutôt sévères... A voir par curiosité.


Après cinq parutions se dessine une vraie cohérence éditoriale autour d'écrivains talentueux, de textes magnifiques, d'intrigues bien ficelées, (et aussi de maquettes réussies agrémentées de belles photos N&B sur les 2ème & 3ème de couverture) : on peut y aller les yeux fermés...

 

gangcle--molette.jpgretourgang.jpg9782351780114-0-2007080872.jpg










La sanction / Trevanian (trad. de l'américain par Jean Rosenthal. Gallmeister, Noire, 2007)

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans amérique du nord
commenter cet article

commentaires

kristian braz 03/09/2009 11:20

En pleine lecture de La rivière de sang de Tenuto. Superbe. Plus que les grands espaces (pas vraiment fan de Harrison), les dialogues caustico-anars m'ont réjoui. Chandler chez les plouks. Saluons au passage le traducteur.

jeanjean 03/09/2009 16:41


C'est le premier que j'avais lu de chez Gallmeister, et j'en garde un excellent souvenir. Il y a quelques mois, j'ai croisé Oliver Gallmeister et lui ai demandé s'il
avait l'intention de publier la suite, il m'a répondu que l'auteur semblait un peu "bloquer" sur le second. A suivre...


coltrane 13/03/2009 20:00

En fait le film se laisse regarder, d'autant plus si on aime les films de "montagne", sans être un chef d'oeuvre...

jeanjean 13/03/2009 21:29


Si je le vois passer, à l'occasion, j'y jeterai un oeil... Indéboulonnable, ce Clint !


Jean-Marc Laherrère 13/11/2007 16:54

Content de voir cette superbe maison d'édition gagner un public. J'ai La sanction dans ma pile. En plus de la qualité des textes, le travail d'édition est superbe, et leur site magnifique.

Rechercher