Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 00:00

Ténèbres et sang fait partie des finalistes de la sélection estivale du Prix SNCF du Polar.
C'est le troisième roman du dénommé Alexander W. Rosto, un pseudonyme qui désigne à la fois l'auteur et le nom de son personnage récurrent, membre de l'organisation "Lacédémone", un groupe clandestin redresseur de torts qui intervient là où les moyens légaux s'avèrent insuffisants. Mouais...

nullOn ne sait d'ailleurs pas grand-chose de l'auteur, si ce n'est qu'il est né en 1971, et qu'après des études de psychologie criminelle il a travaillé pour le compte d'une organisation internationale avant de se consacrer à la défense des Droits de l'Homme. Le caractère confidentiel de son activité lui impose de signer sous pseudonyme, souligne son éditeur.
Dans ce cas, autant ne rien dévoiler de "son activité", plutôt que de justifier ce relatif anonymat, non ? Bref...

Héros central dans les précédents opus, l'agent Rosto n'apparait ici qu'en filigrane, mais sa présence discrète, sous les traits d'un personnage énigmatique, constitue la valeur ajoutée de ce polar.


Nous sommes en banlieue parisienne, en septembre 2006. La jeune Magali Sablon, 10 ans, vient d'être enlevée près de chez elle. C'est la troisième disparition d'enfant en quelques mois. L'enquête est confiée simultanément au commissaire Massard et au lieutenant Volopian, spécialisé dans les disparitions inquiétantes. Les deux hommes se détestent cordialement, et chacun décide de faire cavalier seul. Massard l'opportuniste entouré d'adjoints véreux, Volopian le franc-tireur, flic instinctif jusqu'au-boutiste : la confrontation donne un certain piment à l'intrigue. D'autres enlèvements surviennent, des cadavres d'enfants sont retrouvés, le coeur arraché, suivant un rituel aztèque séculaire. La population est terrorisée, le Ministre de l'Intérieur, aux abois, met la pression sur les forces de police : si l'assassin n'est pas neutralisé rapidement, des têtes vont tomber, il "tient à être très clair" (sic).


Si ce thriller n'évite pas certains poncifs - le flic trouvant sa vocation dans un drame personnel, le tueur en série doté d'un QI de 160, sans compter son délire "aztéco-ésotérique" un peu pompeux... -, il parvient malgré tout à capter et à retenir notre attention, au fil d'une lecture où la tension monte crescendo jusqu'au dénouement final, une explosion de violence qui, sans tomber dans un sadisme exacerbé (on a déjà eu notre dose), ne concède en rien au soulagement du lecteur ni à l'habituel et complaisant happy-end.

Des chapitres très courts, des rebondissements, du suspense. Macabre et plutôt efficace.


Ténèbres et sang / A.W. Rosto (Buchet Chastel, 2008)

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans france
commenter cet article

commentaires

jeanjean 25/08/2008 16:56

... alors je ne peux que te conseiller "L'ombre de la chute", un thriller paru l'année dernière chez Bourgois. Vraiment, un livre brillant.
salut !

Hoel Maleuvre 23/08/2008 23:28

Je ne connaissais pas cet auteur avant d'avoir lu ce livre.

J'ai été très agréablement surpris. C'est du lourd. Du suspense, de la noirceur, une belle maîtrise de l'écriture. J'en redemande.

Cordialement

Hannibal

Rechercher