Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 19:00
Rouletabille, Chéri-Bibi, le fantôme de l'Opéra... C'est lui ! Si Gaston Leroux (1868-1927) est parfois occulté par ses propres personnages, c'est oublier qu'il fut, notamment, l'un des précurseurs de la littérature policière.
D'abord journaliste et chroniqueur judiciaire, il se consacra ensuite à l'écriture de romans-feuilletons : son oeuvre foisonnante - romans policiers, d'aventures, d'épouvante, d'espionnage - en fait l'un des plus grands romanciers populaires qui soient. Combien d'entre nous ont veillé, plus jeunes, pour lire, délicieusement inquiets, les aventures de ses personnages devenus mythiques ?


nullAu moment où la Bibliothèque Nationale lui consacre une exposition, les éditions Omnibus rééditent trois de ses romans, mâtinés de fantastique, regroupés sous le titre Romans mystérieux.
Avec l'archi-classique Le Fantôme de l'Opéra, on trouve deux textes moins connus mais tout aussi captivants :
Le roi Mystère est un hommage à Alexandre Dumas et au Comte de Monte-Cristo : le Roi des Catacombes, chef de la pègre parisienne, tente à la fois de sauver de la guillotine un innocent et de venger la mort de ses parents.
Le Secret de la boite à thé (publié une première fois en 1990 sous le titre Pouloulou, mais rapidement épuisé), dans une merveilleuse verve romanesque, multiplie coups de théâtre, machinations, complots et vengeances, pour le plus grand plaisir du lecteur !
Enfin, cette édition contient une riche historiographie (inédite), établie à partir d'archives familiales, qui apporte un éclairage précieux sur la vie et l'oeuvre de Gaston Leroux.

Bref, voici un recueil à mettre entre toutes les mains, pour découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de ce formidable raconteur d'histoires. Des rebondissements, du burlesque, du frisson, du drame, de l'étrange : que de veillées en perspective !


Romans mystérieux / Gaston Leroux (Omnibus, 2008)

L'exposition à la BNF dure jusqu'au 04 janvier 2008. Est publié aussi un (riche) catalogue d'exposition, regroupant manuscrits, photographies, affiches, éditions illustrées, unes de journaux de l'époque...

PS : c'est Francis Lacassin, directeur de la collection Bouquins chez Robert Laffont (rééditions de Maurice Leblanc, d'Eugène Sue, de Gustave Le Rouge...) qui devait préfacer ce recueil. Il n'en a pas eu le temps. Il est décédé en août dernier, à l'âge de 76 ans. Sa grande connaissance des littératures populaires va nous manquer.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans france
commenter cet article

commentaires

Rechercher