Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 00:00
"Incontestablement, un des liens les plus touchants entre le jazz et le polar est celui d'afficher une apparente nonchalance face aux contretemps, aux mauvais coups de la vie". Julien Delli-Fiori (in Jazz et polar, Bob Garcia)

Jazz & polar. Polar & jazz. Ca fait un moment que ces deux-là font la route ensemble ; c'est presque devenu une image d'Epinal. Un set de mythologie, un set de cliché.
On aime ou pas. Mais si on est sensible à l'ambiance, on aime aussi les histoires de Marc Villard. Des histoires tristes et belles comme la complainte d'un sax.
Ce chorus, c'est peut-être dans Coeur sombre qu'on l'entend le mieux.

nullDiana est chanteuse au Cherokee, le club de jazz de son mari Richard Deville, dans le quartier Barbès. On y trouve des oiseaux de passage, des "blaireaux", et même un flic. Aux murs, les photos des jazzmen qui sont passés là. Max Roach et Sonny Rollins figurent en bonne place : l'heure de gloire du Cherokee.
Côté routine, par contre, c'est le racket et les traficants de drogue, auquels Deville refuse de céder. Intimidations, menaces. Un jour, la violence monte d'un cran : une expédition punitive et Diana est tuée. Ce devait pourtant être un grand jour : elle devait rencontrer le mythique Dave Robinson, sax ténor du grand Art Pepper, tombé depuis longtemps dans l'oubli. Dave était devant le club quand Diana est morte ; il a vu ces hommes.
Richard, fou de douleur, ne pense qu'à se venger. Sur sa route il va rencontrer Alex, une jeune dealeuse un peu paumée et guitariste à ses heures.

Alone together
La ville, la nuit, la solitude des êtres. Voilà le tryptique.
On croise des âmes déglingués, toujours sur le fil du rasoir, et qui tombent invariablement du mauvais côté. 
Amateurs de happy-end, serrez les dents ! Pas de rédemption chez Villard, une rémission passagère au mieux, avant de sombrer dans la folie, la mort, le désespoir. Voilà le cantique. Celui des vaincus, des pris-au-piège, chanté avec une immense compassion.

Coeur sombre, c'est aussi un texte affûté comme une lame. Une écriture dépouillée, ronde et incisive comme un air de be-bop. Villard écrit à l'oreille et ça s'entend. De belles lignes mélodiques, une rythmique. 

Là, Villard a chopé 
la Note bleue, la fameuse. Pas vraiment bleu-ciel, vous l'avez compris. Ou alors bouché.


Coeur sombre / Marc Villard (Rivages/Noir, 1997)

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans france
commenter cet article

commentaires

Jean-Marc Laherrère 30/12/2008 22:22

Effectivement, il n'y a pas hector, dans Ombre de l'ombre non plus.

Jean-Marc Laherrère 30/12/2008 20:49

Pour en revenir à Taibo, si je devais en conseiller deux, ce serait sans hésitation Ombre de l'ombre et A quatre mains.

En plus de mexicains, il y a un italien (Evangelisti) qui publie un roman qui se déroule ... au Mexique.

jeanjean 30/12/2008 21:37


j'ai A quatre mains dans ma pile, mais je crois qu'il n'y a pas Hector dasn celui-là.
J'ai aussi le dernier, ou le prochain, Evangelisti de côté - qui s'appelle La coulée de feu -. Je ne l'ai pas encore commençé mais ça parait vraiment bien, dans le genre grande fresque
historique.


alain 27/12/2008 21:10

Très beau livre. Du très bon Villard

jeanjean 28/12/2008 14:41



c'est vrai, d'ailleurs c'est peut-être celui que je préfère, avec Rouge est ma couleur. De la joie, quoi... ;-)



RaM-RaM 25/12/2008 22:49

Caramba : Le "Serna Nuevo" est arrivé ???!!!!

Quand quand quand ???? Mars-Avril aussi ??

jeanjean 27/12/2008 15:38


ah, c'est vrai que La peur des bêtes t'avait foutu un sacré choc ! Eh bien, le "Serna nuevo" doit sortir le 19 février. Encore un peu de patience...


cathe 24/12/2008 18:19

Je note pour Serna

Pour les autres... on n'aura pas le temps de les lire pour début mars... Mais bon on pourra quand même présenter une partie de ceux qui viennent au Salon du livre :-)

jeanjean 27/12/2008 15:36


autant pour moi ! c'est bien en février qu'ils paraissent, notamment Quand je serai roi de Serna, et une anthologie de nouvelles mexicaines (pour les deux,
sortie prévue le 19/02/09).


Rechercher