Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 00:00

Pascal Garnier. Voilà un écrivain qui trace son p'tit bout de chemin sans faire (assez) de bruit, quand tant d'autres qui n'ont pas un dixième de son talent voient sur leur passage sonner clairons et trompettes médiatiques. Bref...

null"De chaque côté, les maisonnettes se dupliquaient comme autant de petits monuments funéraires chic et toc qui pouvaient faire craindre une certaine monotonie dans la traversée de l'éternité."
Les Conviviales. Une résidence fraichement sortie de terre dans le sud de la France, pour seniors avides de soleil et de tranquillité. Clôturée et sécurisée, avec gardien-cerbère et secrétaire-animatrice en prime.

Les premiers colons arrivent. Martial et Odette, Maxime et Marlène, bientôt suivis de Léa. On sympathise, on organise des apéros-dinatoires, on visite les églises du coin... On s'accommode des petits défauts des uns et des autres. A peine quelques accrocs.

Et pourtant on ressent un vague malaise, on voit poindre le danger, encore diffus. L'isolement commence à se faire sentir, relayé par l'ennui. Troubles obsessionnels, blessures secrètes, secrets douloureux éclatent à la surface, premiers signes de l'éruption qui ne saurait tarder.
Quand un camp de gitans vient s'installer un peu plus loin, focalisant les peurs et la paranoïa des résidents, on se rapproche encore un peu plus du cratère...


Lune captive dans un oeil mort confirme encore une fois - avec éclat, pourrait-on dire... - le talent et l'originalité de Pascal Garnier qui, roman après roman, construit une oeuvre singulière, aux frontières du roman noir, avec cette poésie et cette économie de moyens qui en font un des grands stylistes français.

En quelques traits épurés, il dépeint avec finesse ses contemporains, à la fois touchants, solitaires, ridicules. Et autodestructeurs.

Et s'il ne s'y passe finalement pas grand-chose sur cette petite Lune captive, on a pourtant du mal à l'oublier. Un de ces livres qui nous habitent bien plus longtemps que le temps qu'on a mis pour les lire. C'est un signe, non ?


Lune captive dans un oeil mort / Pascal Garnier (Zulma, 2009)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laurent 06/03/2009 14:47

Merci pour tout ces conseils. Marcus Malte, je connais déjà mais pas le reste. Sympa.

jeanjean 06/03/2009 15:03


De rien. Bonnes lectures !


Laurent 05/03/2009 22:30

J'adore Garnier. Et je recherche des auteurs qui pourraient s'en rapprocher. Tu en connais ?

jeanjean 06/03/2009 10:16



Essaye l'autre auteur polar de la maison Zulma pour commencer, Marcus Malte, et notamment le magnifique Garden of love ou son recueil de nouvelles
Intérieur nord. Un univers atypique, tout comme chez Garnier.

Sinon, comme le faisait remarquer Vincent, plus haut dans les commentaires, on peut rapprocher Garnier de Jean Echenoz, voir Cherokee ou Piano. Goût de l'ellipse, économie de
moyens... Ce qui me fait penser à un autre auteur des éditions Minuit (ce qui n'est pas un hasard, et d'ailleurs Garnier y aurait sa place...), Christian Gailly, avec le formidable Un soir au
club, que je te conseille vivement.

Deux autres auteurs qui me semblent assez proches aussi de Garnier : Dominique Mainard (qui est aussi traductrice de John Cheever, JL Burke, A. Vachss...) et Jean-Philippe Blondel, qui écrivent
aussi des "histoires mine de rien", si tu vois ce que je veux dire.
Pour Mainard, je peux te conseiller un roman, Le grand fakir et des nouvelles, La maison des fatigués. Décalé, grinçant, drôle, bien écrit.
Pour JP Blondel, This is not a love song et pourquoi A contretemps, qui vient de sortir, mais celui-là je ne l'ai pas lu.

En espérant que tu trouves ton bonheur dans ces quelques bouquins. Salut.



Cathe 04/03/2009 12:25

C'est le premier Pascal Garnier que je lis, mais je crois que je suis bien accrochée ;-)))

jeanjean 04/03/2009 14:15


Tant mieux ! Voilà un auteur qui gagne à être connu, comme on dit. Le Monde a publié un entretien avec lui il y a quelques jours, voici le lien.


Flora 01/03/2009 21:42

je viens de lire "lune captive..." et j'ai bien aimé... ambiance particulière, personnages plutôt hideux ou malchanceux... et un livre qui se lit très vite !

jeanjean 02/03/2009 13:53


Content que ça t'ait plu. Et à l'occasion, lis aussi les autres, et notamment Comment va la douleur ?, encore meilleur.


Ram-Ram 03/02/2009 13:04

Je confirme à M.Vincent : Lisez Enrique Serna !!!!
Et en particulier "La Peur des Bêtes"

Sinon Jean-Jean une date pour "Quand je serais roi" ??? Ce sera chez Points ? Histoire que je prépare ma cagoule et mon pistolet en plastique ( vachement bien imité ) pour braquer les premiers arrivages de stock....

jeanjean 03/02/2009 14:27


Il doit sortir le 19 février, ça te laisse un peu de temps pour trouver cagoule à ta taille !
Pour la version poche, il faudra attendre un peu, en admettant qu'il y en ait une...


Rechercher