Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 00:00
Un bateau plein de riz est le sixième roman consacré au duo d'inspecteurs barcelonais Petra Delicado et Fermin Garzón, dont les interrogations et réflexions existencielles, souvent drôles et caustiques, font tout le charme de cette série et trouvent un large écho en nous.
Si les deux complices ont pris quelques rides depuis Rites de mort, les polars d'Alicia Gimenez-Bartlett, eux, sont toujours aussi alertes.

Quand un sans-abri est retrouvé dans un parc, apparemment battu à mort, les deux inspecteurs s'attendent à une enquête difficile mais sans surprises. Un témoin a même vu une bande de skinheads le trainer jusque-là avant de le rouer de coups. Sauf que l'homme était déjà mort, abattu d'une balle.
Qui peut bien avoir intérêt à tuer un SDF puis à organiser une telle mise en scène ?

Plus que par l'enquête - qui effleure le monde à la fois proche et méconnu des sans-abri et évoque la délinquance financière -, c'est à travers la vie privée de ses personnages que l'auteure explore la société espagnole : l'évolution des moeurs et des consciences, la lente mais progressive émancipation des femmes (la gente masculine en prend pour son grade, en passant !), les conflits de générations...

Petra et Fermin sont deux personnages qui incarnent chacun une facette de l'Espagne. Entre Garzón, flic l'ancienne et "vieux jeu", vieil ours maladroit, rigide et émouvant ; et Petra, plus moderne et ouverte. Anticonformiste, farouchement indépendante et dotée d'un humour féroce, c'est une femme entre deux âges qui s'interroge sur sa féminité, son désir et son pouvoir de séduction, 
 
Vous l'aurez compris, ici pas de super-flics aux supers pouvoirs de déduction ni de justiciers solitaires. Juste des gens comme vous et moi, empêtrés dans leurs tracas quotidiens, qui font leur boulot du mieux possible et essayent de se tailler une petite part de bonheur.


Un bateau plein de
riz, même s'il aurait gagné à être un peu plus élagué, est un bon polar, dans la lignée des précédents, et on a beaucoup de plaisir à retrouver les deux compères et à les voir évoluer.
Bien-sûr, ceux qui ne jurent que par les polars bien déjantés ou très noirs en seront pour leurs frais, mais ce serait dommage de se priver de cette petite escapade catalane.

D'ailleurs, c'est à se demander pourquoi Gimenez-Bartlett ne connait toujours pas en France un véritable succès. Des intrigues bien ficelées, des personnages attachants et familiers, un regard aiguisé sur ses contemporains, le tout relevé d'ironie mordante et recouvert d'une bonne couche d'humour fin. Que demander de plus ?!


Un bateau plein de riz / Alicia Gimenez-Bartlett (Un barco cargado de arroz, trad. de l'espagnol par olivier Hamilton et Johanna Dautzenberg. Rivages/Noir, 2009)

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans espagne
commenter cet article

commentaires

Cln 10/12/2010 13:12


Je l'ai fini hier, et je l'ai beaucoup apprécié...
J'espère qu'à ma bibli ils en auront d'autres d'elle, mais rien n'est moins sûr...


jeanjean 10/12/2010 18:32



Faut remplir le cahier de suggestions... ^^



Lapinoursinette 03/03/2009 00:00

Merci de m'avoir fait découvrir cette Alicia! J'ai passé un bon moment en sa compagnie.

jeanjean 03/03/2009 10:31



De rien ! Et j'ai d'ailleurs l'impression qu'on parle pas mal de son dernier bouquin sur la toile et ailleurs, tant mieux !



Hannibal le lecteur 25/02/2009 21:10

Un bateau plein de riz fait partie de la sélection printanière du Prix SNCF du Polar (10e du nom).
L'occasion idéale pour moi de découvrir cette auteur espagnole.

jeanjean 26/02/2009 10:49


Merci pour l'info. Cette auteure est relativement méconnue en France, et ça devrait lui amener de nombreux lecteurs, tant mieux !


Jean-Marc Laherrère 04/02/2009 09:06

Tu me grilles sur le poteau, je mettrai mon papier en ligne ce soir, et je suis complètement d'accord avec toi.
Je n'avais pas été convaincu par le premier, donc je n'avais pas insisté, mais j'ai bien aimé celui-ci.

jeanjean 04/02/2009 09:56


Content que ça t'ait plu ! J'irai lire ton billet ce soir. @+


Dominique 04/02/2009 07:00

Pourquoi cette dame ne rencontre pas le succès en france? et bien parce comme moi beaucoup de lecteurs potentiels n'ont jamais entendu parler d' Alicia Gimenez-Bartlett ! je n'avais jamais lu la moindre critique, ni vu son nom quelque part. ce billet est un petit bonheur car tu dis que c'est le 6 ème livre , chance de découvrir unnouvel auteur, de nouveaux héros et si on accroche en avoir encore 5 à lire ..........pure jouissance de lecteur

jeanjean 04/02/2009 09:55



C'est vrai qu'on ne trouve pas grand-chose concernant ses livres sur internet. Si mon p'tit billet peut servir à ça, tant mieux !
Je ne connais pas les chiffres de vente de cet auteur en France, mais ils doivent plutôt stagner. D'ailleurs, heureusement qu'elle est publiée chez Rivages, d'autres éditeurs auraient déjà
laissé tomber les traductions, je pense.
En tout cas, c'est une bonne série, qui ne s'essouffle pas.
Bonne lecture ! Tu me diras ce que t'en penses.



Rechercher