Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 00:00
"Les romans policiers (...) sont souvent d'une valeur morale, humaine et même littéraire très douteuse." (Le Monde, déclaration de Jean-Paul II, 18 juillet 1972)


Les éditions du Cavalier bleu viennent de publier un petit livre sur le polar, dans sa collection idées reçues.
Première réflexion : le polar y a toute sa place !, tant les préjugés concernant cette littérature (ferroviaire, comme disait Manchette) sont tenaces, et même si le genre a gagné en respectabilité (tiens, on pourrait encore parler de Manchette...).

La chasse aux clichés a été confiée à Audrey Bonnemaison - "directrice d'une agence de communication éditoriale spécialisée dans les cultures populaires", nous dit-on, et "amatrice de catch mexicain" ! - et Daniel Fondanèche, auteur notamment il y a quelques années d'un ouvrage de référence sur les "paralittératures".


En une centaine de pages, les deux auteurs reprennent et arrangent toute une série de refrains bien connus, parmi lesquels :
"Le polar est sexiste"
"Le héros trouve toujours le criminel à la fin de l'histoire"
"Les polars sont pour les détraqués" (je l'avais jamais entendue celle-là !)
"Les polars sont mauvais pour les enfants"
"Le polar, c'est du sexe et du crime"
etc...

Ils décortiquent, développent, synthétisent, argumentent, exemples à l'appui (dommage qu'il n'y ait pas davantage de références récentes) et, finalement, remettent quelque peu les pendules à l'heure en même temps qu'ils donnent quelques repères historiques.


Ils prêchent à des convaincus, me direz-vous ! D'accord, mais ce bouquin s'avère aussi intéressant et instructif pour le connaisseur. Personnellement, je n'en savais pas autant sur les paperbacks et les illustrateurs de couverture, par exemple.

Et puis, ce qui ne gâche rien, le ton souvent léger, ironique, ou même provocateur, rend la lecture bien agréable. On sent que les auteurs se sont amusés à écrire ce livre, et leur plaisir est communicatif.


En fin d'ouvrage, on trouvera quelques outils : une bibliographie "pour aller plus loin", une autre sur le film noir, ainsi que quelques adresses utiles - bibliothèques spécialisées et sites internet.
Une liste de références un peu légère, mais l'essentiel n'est pas là : voilà un livre qui remplit très bien son office, et contribuera certainement à rétablir quelques vérités, à dissiper des malentendus et à redorer l'image du roman noir.


Le polar / Audrey Bonnemaison & Daniel Fondanèche (Le Cavalier bleu, Idées reçues, 2009)

PS : à l'occasion de la parution de ce livre, l'infatigable Bernard Strainchamps de Bibliosurf réalise une enquête auprès des lecteurs. C'est ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans monde du polar
commenter cet article

commentaires

Laurette 08/07/2009 21:16

Surtout qu'il me semble qu'il y a des collections de polars jeunesse pas mal du tout, je pense notamment à Souris Noire chez Syros. Sans oublier les "classiques" en poche, et pas toujours aussi gros que ceux de Leroux: les Boileau-Narcejac ou les Mac Orlan par exemple! Donc là c'est de la mauvaise foi de la part de la prof. Plutôt qur de choisir la facilité Levy elle ferait mieux de leur faire lire Poe (grâce à qui à 10 ans j'ai eu la fascination pour les romans noirs et moins noirs, et je suis tout ce qu'il y a de bien équilibrée croyez-moi) :)

jeanjean 09/07/2009 17:42


Ah oui, Double assassinat dans la rue Morgue avec le gorille, j'm'en rappelle !
Mais on sent encore quelques réticences vis-à-vis du polar, c'est vrai, je le ressent aussi en médiathèque, avec les parents : "Euh... non... Je vais plutôt prendre celui-là, à la
couverture blanche...".

ça me fait penser à un bouquin très bien fait sur le polar jeunesse, de Béatrice Nicodème, c'est Le roman policier : bonne ou mauvaise lecture ? C'est sorti il y a quelques années aux
éditions du Sorbier.


Morgane 08/07/2009 04:01

Liceal, tu est pessimiste. Cette année, elle a aussi mis Mary Higgins Clark pour lecture d'été. Et oui, mêmes expériences, mêmes lieux, toutes les deux! Et puis c'est la même qui m'a dit que La Trilogie Berlinoise de Philip Kerr c'était cher pour ce que c'était tout de même (sous-entendu un polar).
C'est sûr que le livre chez Cavalier Bleu va prêcher des convaincus mais ça fait tout de même du bien de se l'entendre dire par d'autres parfois. Parce qu'entre libraires, on pourrait en faire des recueils de commentaires négatifs. Mais tout s'efface quand on trouve en face un connaisseur qui nous fait faire des découvertes.

jeanjean 08/07/2009 13:34


La même instit' ??!! Et Mary Higgins Clark cette fois ? Bon, faut prévenir le recteur, les parents, que sais-je encore ?!!
Ou tiens, la prochaine fois, vous lui conseillez gentiment le petit bouquin du Cavalier bleu, peut-être qu'elle reviendra dans de meilleures dispositions !


Liceal 08/07/2009 00:42

Véridique, hic, oui. Marc Lévy en lecture "scolaire" ( je n'aime pas ce terme mais bon)..... Mais voyons dont la littérature ado n'est pas assez littéraire, pas assez multiples pour les jeunes!
Exemple révélateur aussi. On en voit des vertes et des pas mûres, mais heureusement on a aussi de bons moments. Je pourrais tartiner des pages et des pages d'exemples provenant des professeurs et....des autres...mais je t'en fais grâce ...;-)

jeanjean 08/07/2009 13:31



Quand même, Marc Levy... De quoi se poser des questions sur les compétences de l'instit'. Elle aurait pu au moins aller voir les listes de lectures fournies par
l'Education Nationale. Il y aurait sûrement à redire, mais on y trouve des textes récents et des polars notamment.

Des pages et des pages ? Allez, ce serait sympa que tu nous en glisses une de temps en temps, histoire de recharger nos batteries et qu'on reparte de plus belle à causer
polar ;-)



Liceal 07/07/2009 18:09

Ah les idées reçues sur le polar... Petite anecdote, une prof voulait faire lire du polar à ses élèves. Enfin du polar, qui n'en est pas l'air, hein. 4 libraires plus tard, la petite madame n'était toujours pas contente... Entre autres, nous lui avons proposé un ouvrage où il est question du vol des réponses aux examens: mais non, voyons où avions nous la tête? Cela va leur donner des idées!!!!!!????? Et puis, il ne fallait surtout surtout pas qu'il y ait de meurtres, de drogues, de vols, bref rien de répréhensible! Je lui ai proposé " La chambre jaune" de Leroux, mais non, là le problème c'est que c'était trop gros, comme roman".
Mais bon à la place maintenant, elle fait lire du Marc Lévy, ça c'est sûr ça leur donnera pas une once d'idées

Faudrait que Le cavalier Bleu fasse cela aussi sur la littérature jeunesse....

jeanjean 08/07/2009 00:22



hhhhhhhh De quoi s'arracher les cheveux...
Mais j'ose espérer que ton exemple n'est pas trop révélateur ! Là, c'est gratiné quand même, et la lecture de Marc Levy, c'est véridique ??! J'ai rien contre les amateurs, mais de là à faire
avaler ça à des gosses innocents...



Laurette 06/07/2009 21:05

Pour ma part j'ai fait une jolie pile à coté de celle d'Une brève histoire du roman noir de Pouy. Je voudrais bien faire une table "Tout savoir sur le polar" avec notamment une pyramide aztèque faite du Dictionnaire de Mesplède mais mon patron me dit que non, ce n'est pas possible!

jeanjean 06/07/2009 22:52


Libraire ? c'est vrai que ce serait pas mal une pyramide aztèque ! T'as qu'à sacrifier ton patron dessus... ;-)


Rechercher