Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 20:00

Cézembre ? Un îlot au large de Saint-Malo. Inhabité. Visité par Saint-Maclou (pas le décorateur...) au VIème siècle. Et bombardé allègrement (au napalm) par les Alliés en 1944 pour déloger les derniers soldats allemands. Dangereuse - toutes les bombes n'ont pas explosé. Si vous voulez plus de renseignements, je vous laisse vous débrouiller en allant voir Mr Wikipédia ou autre...


On vient d'assigner au commissaire Workan (déjà présent dans Hortensia Blues, le précédent polar de l'auteur, que je n'ai pas lu...) une drôle de mission : rejoindre Cézembre pour surveiller deux scientifiques américains appartenant à la CIA qui étudient soi-disant la flore.
Un week-end de novembre, en pleine tempête !

On vient d'assigner à Berty une drôle de mission : pour rembourser ses dettes au jeu, il s'improvise "tueur à gages, sans gages". Sa cible : il le saura quand il sera à destination. La destination ? Cézembre, bien-sûr. Un calvaire pour ce vieux rocker-looser parigot : "...les Rennais étaient à peu près civilisés, mais plus loin c'était le Far-West. Des vaches, des pourceaux, des chapeaux ronds, des épagneuls, des bagads de tueurs : il allait se faire défoncer la gueule à coups de biniou."

Après avoir vomi tripes et boyaux durant la traversée, en compagnie d'un capitaine Haddock local, il débarque enfin sur l'île, où il retrouve : cinq flics, deux américains, le patron de l'hôtel-restaurant, sa fille et son petit-fils, une famille en séminaire marketing à la c... Bref, ça commence à faire beaucoup de monde sur le récif et notre apprenti-tueur se dit que la tâche s'avère moins facile que prévue.
D'autant que la tempête fait rage et que toute communication vers l'extérieur est coupée. 

A peine le temps de faire les présentations que le premier cadavre apparaît !


Hugo Buan nous joue donc un huis-clos un peu loufoque, peuplé d'une belle brochette d'hurluberlus. Qui a tué, donc ? Et pourquoi ? On se doute bien qu'il y a anguille sous roche coque sous granit d'ailleurs, à voir tout ce beau monde réuni comme par hasard le temps d'un week-end. S'agit de faire remonter les secrets à la surface...

Jean-Marc, sur Actu-du-noir, regrette que l'auteur "évite systématiquement l'émotion et s'en détourne (et en détourne le lecteur) par une blague au moment où la noirceur pourrait pointer son nez". C'est vrai, Hugo Buan a tendance à désamorcer la tension et l'inquiétude qu'il vient de faire naître, par une digression, un bon mot (et ils font souvent mouche !) ou un épisode des amourettes du commissaire avec sa sensuelle subordonnée, une idylle qui confine d'ailleurs au vaudeville - pour du polar de boulevard ?!

Enfin, je me suis bien amusé sur Cézembre. Le tout est enlevé, drôle et prenant. Une sympathique virée donc, à placer de préférence entre deux destinations plus "noires".


Cézembre noir / Hugo Buan (Pascal Galodé éditeur, 2009)

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans france
commenter cet article

commentaires

alain 04/09/2009 22:12

J'avais lu le précédent sans être emballé..

jeanjean 05/09/2009 10:12



Alors à priori ça ne vaut pas la peine d'insister, tant pis ! @+



Travis 04/09/2009 17:01

Pour l'accès à Cézembre je crois qu'il n'y a que la plage qui est accessible ainsi que le restaurant ou café qui donne sur cette dernière. L'avantage de la plage est que c'est la seule de la côte à être exposée plein sud.

jeanjean 05/09/2009 10:10


Merci pour les précisions, et j'ferai gaffe où je marche !


Michel 03/09/2009 22:29

Pour moi, c'est un bon polar, sans le négatif du thriller. mais avec l'humour.

jeanjean 04/09/2009 15:54


Oui, l'humour y fait pas mal. Il semble qu'Hortensia Blues soit du même tonneau, encore faut-il que je prenne le temps de le lire.


Travis 03/09/2009 20:42

j'entends de plus en plus en plus parler de ce Cézembre noir, je vais y jeter un oeil, d'autant plus que j'adore Saint-Malo, et j'ai un souvenir d'enfance d'être aller sur l'île de Cézembre quand j'étais petit durant mes étés en Bretagne.

Mais bon, les choses dans l'ordre: "Julius Winsome" d'abord, il y a aussi "La Religion" qui m'attire comme un aimant mais bon 800 pages!!

jeanjean 04/09/2009 15:52


La prochaine fois que j'irai à St Malo, j'essaierai de faire un saut là-bas du coup. Faut juste faire gaffe à pas marcher n'importe où, d'après ce que j'ai compris
!

La religion ne m'a pas encore rattrapé...


Rechercher