Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 00:00

Des nouvelles à l'unité. Sur tout ou rien, sur le quotidien et l'extraordinaire. Autrement dit La porte à côté, l'une des collections des éditions de l'Atelier in8, que je vous invite vivement à découvrir si ce n'est pas déjà fait.


BouletteLe quotidien, justement, il a pas l'air rose pour "Boulette", dans cette baraque des environs de Calais, entre un BEP cuisine et le père qu'arrête pas de l'appeler la grosse, qui traîne derrière lui sa bonbonne d'oxygène comme sa haine des étrangers. D'ailleurs, sur le buffet de la cuisine, le portrait de Le Pen a remplacé celui de Lénine.

Le Pen justement, ça me rappelle une de ses saillies nauséabondes, en substance : "Il est normal de préférer son frère à son cousin, son cousin à son voisin et son voisin à un étranger." Sûrement que Boulette l'enverrait se faire pendre en entendant ça.

Un étranger, justement, elle en trouve un dans l'abri de jardin - You... arab ? No, Kurd ! Kurd ? Yes, Kurd of Iraq -, et décide immédiatement de le cacher, de le nourrir, de l'aimer. Et même de s'enfuir avec lui de l'autre côté de la Manche.

Elle est touchante, Boulette, dans ses élans, dans sa naïveté, et pour un peu on lui souhaiterait bonne chance, mais on sent bien que ça va mal tourner cette histoire, au final...


La nouvelle, c'est un art de l'esquisse, et Max Obione l'a bien compris, qui en peu de mots, quelques détails, quelques images, crée tout un univers, dont on devine les contours, dont on saisit l'essentiel.

Boulette, c'est une mignonnette à lire cul-sec, une vingtaine de pages douces-amères. Le temps d'un court trajet, par exemple. Attention quand même à ne pas rater l'arrêt.


Boulette / Max Obione (L'Atelier in8, La porte d'à côté, 2011)

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans france
commenter cet article

commentaires

Frédéric 30/03/2011 15:57


Re,
Et bien j'ai également lu la fameuse Boulette. Vite fait, bien fait. En vingt pages, on a pas le temps de s'ennuyer. Je me suis aussi fait offrir (bien entendu) le dernier Nesbo (ça tombe bien il
est cher), je le garde pour mes vacances la semaine prochaine parce que vu le pavé, pas trop pratique pour les trajets en RER... Je lis actuellement "Le Magicien" de JM Souvira, que je ne
connaissais pas. L'intrigue est "correcte", mais le style est un peu lourdingue, et l'alternance du récit dans la tête du tueur / dans la tête du flic est vraiment caricaturale. J'en ai un autre du
même auteur sous le coude, je te dirai ce que j'en pense.
Dans le rayon littérature déjantée (mais pas policière), j'ai lu un petit bijou : Le seigneur des porcheries, de Tristan Egolf. C'est tout bonnement MONSTRUEUX. Si tu as lu La conjuration des
imbéciles de John Kennedy Toole, que tu t'es poilé et que tu as aimé, lis Egolf, ça vaut le détour.
Parmi tes dernières suggestions, je me laisserais bien tenter par Bragi (malgré les réserves évoquées) et par Swierczynski (malgré son patronyme difficile à orthographier).
Je donnerai mon avis après ingestion.
A plus !
Frédéric


jeanjean 31/03/2011 09:31



ah, Le seigneur des porcheries, grand bouquin ! Incroyable la façon dont il arrive à maintenir le rythme sur plusieurs centaines de pages.
Je te fais passer les Swierczynski si tu veux, tu passeras un bon moment.
Les monologues de tueurs dans le polar, ç'est devenu une technique courante, limite un cliché, qui n'apporte rien la plupart du temps. @+  



Oncle Paul 09/02/2011 19:59


Bonjour Yann : Boulette, petit mais costaud. J'aime l'univers de Max Obione. Le seul reproche que je pourrais faire c'est le prix. 4€ pour 24 pages, je pense que cela n'incite guère le lecteur
éventuel à acheter. Mais bon, c'est une politique.
Amicalement


jeanjean 10/02/2011 09:21



Salut Paul,
c'est vrai, à 4€ les 20 pages tu cogites quand même, à moins que ce soit pour offrir, une idée développée sur le site d'ailleurs, et une bonne idée vu que c'est aussi un chouette petit objet. En
tout cas, ça m'a donné une idée de cadeau. Bonne journée à toi.



Rechercher