Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 00:00

L'invitation au noir : "1 livre, 2 auteurs, 4 textes ! Un écrivain connu invite un(e) inconnu(e)."
Pour inaugurer cette nouvelle collection des éditions Après La Lune, c'est donc Caryl Férey qui invite Sophie Couronne, pas complètement inconnue puisqu'elle est l'auteur de D'amour et dope fraîche, un épisode du Poulpe qu'elle a co-écrit l'année dernière avec... Caryl Férey. Pas d'écriture à quatre mains ici, les auteurs signant chacun deux longues nouvelles.


Fond-de-cale
On commence par Fond de cale, par l'auteur de Zulu (et déjà publiée dans le recueil Brest, l'ancre noire, en 2003).
Marie, la vingtaine à la peine, revient au pays "avec pour prousterie une mélopée d'embruns". Trois ans plus tôt, elle "avait quitté Brest comme on se débarasse des poubelles : sans mélancolie."

La rage au coeur et quelques pièces en poche - le temps de voir venir... quoi ? -, elle part à la recherche de Pierrot. Son premier amour, son bon souvenir, Pierrot son Rimbaud et ses peintures/montages qu'ils collaient sur les murs de la ville, la nuit, comme on colle une gifle à la réalité.
Marie-la-zone retourne sur les quais, où elle l'a rencontré la première fois, demande aux rares dockers qu'ont encore du boulot et au type du bistrot. Pas trace de Pierrot. On l'aurait vu à l'ancienne prison. Marie y va, découvre des dizaines de collages, abimés par les intempéries. Elle décide de les restaurer, espérant y découvrir un message, il est quand même pas parti comme ça...   

Marie s'enferme dans ce bâtiment désaffecté. Un pigeon et des fantômes sur papiers collés comme seule compagnie. Exilée volontaire. En chute libre.


Marie qui sombre et Zita qui surnage, dans La décalcomanie, le texte de Sophie Couronne. "A quinze ans je me suis tuée". Zita se réveille sur un lit d'hôpital, après avoir jeté sa mobylette contre un camion. "Ejectée dans le fossé, trauma crânien et une jambe en miettes. C'est tout. Raté."
Les images et les souvenirs défilent dans sa tête, ceux de la caserne de gendarmerie où elle a grandi, entre le "militaire et la reine mère", mal-aimée, une "chierie" pour sa "génitrice". Les humiliations, l'incompréhension, le mépris. Un calvaire quotidien et le mal-être qui s'installe. De quoi vous déglinguer pour la vie. Alors on s'évade dans les livres, on se fait tout petit, on se blinde, on s'arme à coup de produits chimiques plus ou mois légaux. On se jette contre un camion et on se réveille malgré tout, en vie. Mourir de suite ou vivre à fond, Zita a choisi.


Dans Djeddah, Zita - devenue ingénieur du son - s'envole pour l'Arabie Saoudite en compagnie d'autres techniciennes pour assurer la sono au mariage d'un prince. Autres moeurs, autre temps et contretemps viennent quelque peu pimenter le voyage.
 

Un saut dans le futur pour Sophie Couronne, un dans le passé pour Caryl Férey, qui dans L'âge de pierre, se remémore son enfance, la complicité/rivalité avec son frère - musclé, sportif, parfois brutal - et lui la "lopette" chétive ; leurs jeux, leurs joies et leurs déceptions devant les exploits de Jimmy Connors, France-Allemagne 82, Bernard Hinault...

 

Deux textes plus personnels qui complètent un chouette recueil de nouvelles, à partir d'une idée intéressante, d'autant plus quand les textes se répondent et font écho. Qualité d'écriture, bons mots et sensibilité. Merci pour l'invitation.


Fond de cale ; L'âge de pierre / Caryl Férey, suivi de La décalcomanie ; Djeddah / Sophie Couronne (Après la Lune, L'invitation au noir, 2010)

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans france
commenter cet article

commentaires

Vonnette 12/06/2010 00:09


La brestoise expatriée que je suis te remercie pour la chanson de Miossec : "Brest".. "Fond de cale" est déjà dans ma Pal....


jeanjean 12/06/2010 14:54



j'ai tout de suite pensé à cette chanson. Je préfère les premiers albums de Miossec, mais y a quand même quelques belles chansons comme celle-là sur les derniers...
bonne lecture avec Fond de cale !



alain 20/04/2010 20:03


Je l'ai de coté. C'est un de mes prochains. J'avais adoré "Brest, l'ancre noire"


jeanjean 21/04/2010 12:08



Alors ça devrait te plaire aussi.



Jean-Marc Laherrère 19/04/2010 22:27


Je l'ai dans la pile, il va remonter !


jeanjean 20/04/2010 10:02



un vrai peloton ces piles de livres !



Rechercher