Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 00:00

Yasuko Hanaoka est une jeune femme célibataire élevant seule sa fille Misato. Harcelée par son ex-mari, elle finit par le tuer au terme d'une violente dispute. C'est alors qu'entre en scène son voisin Ishigami. Secrètement amoureux d'elle, il lui offre son aide, et met sur pied un plan particulièrement ingénieux.

Le-devouement-du-suspect-X.jpgSi les deux romans traduits en France du japonais Keigo Higashino s'apparentent au roman d'énigme, La maison où je suis mort autrefois recourait au mystérieux, voire à l'épouvante, là où Le dévouement du suspect X fait appel à la raison, et tient essentiellement du jeu de logique.
La question ici n'étant pas tant de découvrir qui est le coupable - on l'apprend dès le début - ni les motifs du dévoué Ishigami , mais de comprendre comment il s'y est pris et, en définitive, s'il se fait prendre ou non. En ce sens, c'est l'astucieux stratagème d'Ishigami qui constitue l'énigme.   
  
Homme solitaire et taciturne, occupant un modeste poste de professeur de collège alors que ses extraordinaires facultés le prédestinaient à une brillante carrière, Ishigami a voué sa vie aux mathématiques, et c'est avec une rigueur toute scientifique qu'il met en place un ensemble de subterfuges afin de camoufler le crime et d'égarer la police.
Empêtré dans ses conjectures et ses hypothèses, l'inspecteur Kusanagi s'en remet, comme souvent, aux capacités de déduction de son vieil ami Yukawa, brillant physicien et dénominateur commun de l'affaire, puisqu'il s'avère aussi être un ancien camarade d'université d'Ishigami. C'est à lui qu'il reviendra - et au lecteur, par extension - de démêler l'écheveau mis en place par le mathématicien, et de se poser la question : "Quel est le plus simple, vérifier la solution d'un problème, ou vérifier sa solution ?" (1) 

Habilement agencé, Le dévouement du suspect X est un roman "clos" où chaque élément correspond à une pièce du puzzle, où chaque raisonnement conduit vers la résolution du problème. C'est aussi la limite de ce type d'exercice (même s'il est parfaitement exécuté), rapidement circonscrit à un "simple" jeu de pistes et de faux-semblants, et reléguant au second plan l'aspect affectif, la chair des personnages. Pour autant, Higashino ne se montre pas insensible à la logique des sentiments : c'est encore le facteur humain, l'imprédictible variable de l'équation, qui fera fatalement irruption.


Le dévouement du suspect X / Keigo Higashino (Yogisha X no Kenshin, 2005, trad. du japonais par Sophie Refle. Actes Sud, actes noirs, 2011)


(1) ce questionnement est issu d'un célèbre problème mathématique - dit "N=NP" -, lui-même mentionné dans le roman. Si vous êtes insomniaque, masochiste, ou concourez pour la médaille Fields, vous pouvez toujours vous y frotter chez Mr Wiki.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans asie
commenter cet article

commentaires

Karol H. 07/11/2012 14:03

je trouve votre blog très sympa et je me permets de vous inviter à visiter le mien qui est consacré à mon premier roman, un thriller dont le titre est La Caresse du Diable.
Je suis autodidacte et je me bats comme je peux pour essayer de le faire connaitre.Merci et longue vie à vous.
respectueusement Karol H.

Filoche 10/10/2012 07:38

Bonsoir Yann,

Je vous invite à découvrir un Polar argonisant à souhait mais facile à lire, rapide, plein de gouailles et d'humour et qui ne se prend jamais au sérieux en format poche puis AudioBook (pdf et
mp3).

Polar :

-- Deux chapitres en AudioBook (+ ou – 35 mn) : http://www.koshkindom.fr/polar/audiobook.html
-- Extrait livre : http://www.koshkindom.fr/polar/livre/livre_polar_filoche.pdf


Eric

www.koshkindom.fr
www.facebook.com/FilocheEricLA
AutoEdition

molly 06/03/2012 13:28

Je suis une fan du polar chinoise!! Et il faut que j'avoue que c'est très rare de trouver des informations sur le polar asiatique!! Higashino Keigo est un auteur que j'apprécie beacoup et qui est
aussi très populaire au Japon!! On a adopté ce livre-ci en un film qui a connut aussi un grand succès!! Moi aussi, je suis en train de créer mon propre blog sur les polars chinois et japonais, en
francais!! Courageuse, non? Et bien, si vous vous intéresse sur le polar asiatique, venez sur mon blog~~~

jeanjean 07/03/2012 12:25



J'irai voir votre blog.



Michel 30/11/2011 22:12

J'ai aimé les deux, toujours un très bon scénario et un montage minutieux

jeanjean 01/12/2011 10:46



C'est vrai, c'est très soigné, très méticuleux, de bons romans même s'ils restent, à mon sens, un voire deux crans au-dessous d'un Edogawa ou d'un
Matsumoto, par exemple.



Bruno 30/11/2011 16:19

Les deux romans sont très différents l'un de l'autre, mais lequel as tu le plus apprécié ?? Pour ma part j'avais adoré " La maison où je suis mort autrefois". J'ai acheté celui ci mais je ne l'ai
pas encore lu. Amitiés

jeanjean 30/11/2011 20:55



J'ai préféré celui-là, même si la trame m'inspire moins au départ, mais il me semble plus maîtrisé que La maison où..., qui ne m'avait pas complètement
emballé. Amitiés.



Rechercher