Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 09:57

"Un jour, il faudrait bien inventer le ciseau à couper les ficelles, toutes les ficelles, celles qui nous lient les uns aux autres et abolir du même coup la loi de la pesanteur."

Après l'imposant Underworld USA, que lire ? Pour ma part, je vous conseillerais bien un roman de Pascal Garnier. Court, percutant, un univers singulier qui n'appartient qu'à lui, à la fois improbable et familier.

Si son précédent roman était un huis-clos, celui-ci tient plus de l'équipée sauvage...


Le grand loinDrôle de bonhomme ce Marc. Un peu à côté de ses pompes, comme on dit. Divorcé, une nouvelle femme, Chloé, une fille, Anne, internée en hôpital psychiatrique et qu'il visite régulièrement. Un type sans histoires, plutôt introverti, docile face aux événements.

En arrêt sur un pont d'autoroute, il médite face à l'incessant et hypnotique défilé de véhicules ; à quatre pattes, il observe à la loupe le tapis de son salon, étonné d'y découvrir un territoire à la fois microscopique et immense, "dont les les motifs évoquaient tour à tour des fleuves tumultueux, des forêtes tropicales ou des déserts arides." Sur un coup de tête, il achète un vieux chat, aussi placide que lui. Boudu le chat.
Un étranger au monde et à soi-même. A moitié absent, à moitié vivant.


L'envie lui vient de s'échapper un peu, d'aller voir plus loin s'il y est. Envie d'aller au bout, pour une fois. Au bout de quoi ? Loin, c'est tout. S'extraire un peu de la glu du quotidien, casser l'ordonnancement des jours.  

Tiens, s'il allait voir sa fille aujourd'hui ? On n'est pas le 14, et alors ? Tiens, si on se faisait une petite virée sur la côte, "marcher dans le sable, regarder les trucs qui bougent dans les flaques, comme quand tu étais petite" ?
Anne est d'accord. Direction Le Touquet, villas closes, plage déserte, coma artificiel de hors-saison.

Mince, il n'a pas prévenu Chloé de son départ. Pas envie de rentrer chez lui, de toute façon. Alors, Marc poursuit le voyage, accompagné de ses deux fauves - le chat Boudu "qui dort, qui bouffe, qui chie", Anne et son énergie brute, qui vit dans l'immédiateté, agit à l'instinct, sans réfléchir ni mesurer ses actes. 

La petite escapade se transforme en fugue. Descendre vers le sud, Limoges, Agen, jusqu'au bout de l'impasse, jusqu'au grand loin.
Des incidents bizarres surviennent, des gens disparaissent soudainement. Mais que se passe-t-il donc ?


Garnier aime bien les duos et nous en a encore concocté un bien curieux. Des personnages à la fois fragiles, banals, imprévisibles, dont il sonde les failles, passant de la caresse au pincement. L'un suit une trajectoire rectiligne, l'autre est bringuebalé, irrésolu, ne trouvant aucune prise sur les parois lisses de son existence. L'un entraine l'autre au bout de sa folie.  

Avec bon goût, il cause aussi du mauvais goût de l'époque, de ses futilités. Et toujours avec cet humour, cette poésie, ce sens aïgu de la métaphore.

Lire un roman de Pascal Garnier, c'est se retrouver en suspension, entre deux eaux, deux courants - air froid/air chaud, en sachant que le pire n'est jamais loin et que la chute sera brutale.

C'est un clin d'oeil suivi d'un sourire carnassier. 
 

Conseil(s) d'accompagnement : Marc Villard pose les questions, Lalie Walker lit des extraits, Pascal Garnier parle de lui et de ses romans : ça donne une très chouette interview et c'est sur le site des Habits Noirs.


Le Grand Loin / Pascal Garnier (Zulma, 2010)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

christophe 17/01/2010 20:14


Pour ceux qui habitent Paris et qui ne connaitraient pas le deuxième talent de Pascal Garnier (la peinture), je vous conseille de passer à La Nouvelle terrasse de Gutenberg.
Pascal Garnier sera d’ailleurs l'invité de La Nouvelle Terrasse de Gutenberg le mardi 26 janvier à partir de 18h30… Un homme à rencontrer, des toiles à voir (les murs de ma librairie en ont un
souvenir ému…)


jeanjean 17/01/2010 23:12


Merci pour l'info. Si j'ai le temps...


keisha 16/01/2010 17:58


Oh mais on irait bien dans ce grand loin là!


jeanjean 17/01/2010 11:30


Alors n'hésite pas, et bonne lecture...


cathe 16/01/2010 17:53


Pareil que mon camarade Alain.... Je ne lis que la dernière ligne de ton billet car je vais rapidement me l'acheter (je ne peux pas attendre que la bib l'achète !!!)


jeanjean 16/01/2010 17:54



"addict to Garnier" ;-)
bonne lecture !



alain 16/01/2010 16:39


J'adore Pascal Garnier. Pas encore lu celui-ci..


jeanjean 16/01/2010 17:43


Il vient de sortir, et il devrait te plaire...


Rechercher