Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 00:00
Je viens d'apprendre, un peu interloqué, la mort de Pascal Garnier. La soixantaine à peine dépassée, et quelques petits bijoux de romans au compteur - Comment va la douleur ?, Les Hauts du Bas, Lune captive dans un oeil mort...

J'avais eu l'occasion de croiser le bonhomme au festival Etonnants Voyageurs de St-Malo l'an dernier. Il sortait d'une rencontre - il avait fait marrer toute la salle pendant une heure -, et rejoignait son stand au Salon du livre, on avait discuté un peu sur le chemin.
Plein d'humour, de finesse, de gentillesse. C'est l'impression que je garde de lui et de ces 10 p'tites minutes passées en sa compagnie. Une impression que je dois partager avec beaucoup, beaucoup de gens.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans polarenvrac...
commenter cet article

commentaires

Hannibal 09/03/2010 00:17


Très triste coïncidence, j'ai commencé Le grand loin deux jours avant d'apprendre la nouvelle.
De ce que j'ai lu il a écrit de beaux romans, mettant en scène des personnages de la vie de tous les jours, qui basculent subitement, sans trop qu'on sache pourquoi. Une très belle écriture...
Je n'ai pas eu la chance de le rencontrer mais bien triste tout de même.
'Va vite falloir que ça s'arrête parce qu'avec Jonquet et Garnier en quelques mois, ça fait déjà beaucoup, trop en tout cas.


jeanjean 09/03/2010 09:57


Oui, une très belle écriture, très épurée, et une façon de raconter qui n'appartient qu'à lui. On a vraiment perdu un grand écrivain, malheureusement trop
méconnu.


Alex 08/03/2010 12:36


Oh merde ! :(


jeanjean 08/03/2010 13:00


Pas mieux.


Rechercher