Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 00:00

Les éditions Adam Biro, spécialisées dans les beaux-livres, inaugure une nouvelle collection... polar : " Les sentiers du crime regroupe des faits divers réels relatés sous forme de " docu-fiction ", respectant la véracité des événements ". Chaque volume est aussi agrémenté de photos ou d'illustrations.


Grand amateur de rock devant l'éternel, Marc Villard inaugure cette collection avec Sharon Tate ne verra pas Altamont, qui nous replonge à la fin des années 60, quand le Power Flower commence à prendre du plomb dans l'aile.

altamont couv69 année dramatique : Sharon Tate - la femme de Roman Polanski, alors enceinte - et plusieurs de ses amis sont sauvagement assassinés par la "Famille" de Charles Manson, Brian Jones meurt noyé dans sa piscine, et le concert des Stones à Altamont (Californie) se transforme en bain de sang, avec la mort d'un jeune Noir tué par un certain Alan Passaro, un des Hell's Angels qui assuraient le service d'ordre et tabassaient le public à coups de queues de billard.


Voilà pour les faits.
C'est là que la fiction entre en scène : en partant de ces trois événements, l'auteur invente une histoire et des personnages, comme Sheryl 
Gibson. Mêlée malgré elle à la tuerie organisée par Manson et au meurtre de Meredith Hunter au concert du 5 décembre 1969, elle sert de fil conducteur au récit, où on croisera aussi ce cinglé de Charles Manson et quelques Hell's Angels bas du front.


Marc Villard, avec ce court roman bien balancé, évoque "toute une époque" et esquisse en même temps la fin d'un monde. La fin des espérances et des illusions d'un mouvement hippie au crépuscule. Peace and love ? Les sixties s'achevaient dans la violence. Bientôt une autre histoire allait commencer. De quoi en raconter bien d'autres.


Sharon Tate ne verra pas Altamont / Marc Villard (Adam Biro, coll. Les sentiers du crime, 2010)



PS : pour le lancement de leur collection, les éditions Biro organisent un concert-signature le jeudi 18 mars de 18 à 20h au Onze Bar à Paris (83 rue Jean-Pierre Timbaud, XIème arr., métro Couronnes). Marc Villard sera présent et dédicacera son livre, sur des morceaux des Rolling Stones et des Beatles interprétés par Milan Cohen. 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans france
commenter cet article

commentaires

Travis 16/03/2010 09:33


Texte sympa, le mélange de la fiction avec des personnages ayant existés est un excercice délicat, mais Villard maîtrise bien. Un peu trop court je trouve. Un autre inconvenient le prix (bon je
l'ai emprunté) mais 14,50€ c'est un peu cher, sans doute le problème des petits éditeurs. C'est dommage pour la couv' car le bouquin est pas mal, le format, le papier, et la démarche bien trouvée.


jeanjean 16/03/2010 18:57


C'est vrai, c'est un peu cher. La démarche est intéressante, mais un peu casse-gueule avec ce genre hybride de docu-fiction... On verra bien.


alain 13/03/2010 17:48


J'avais repéré ce nouveau livre de Villard que j'aime beaucoup.


jeanjean 13/03/2010 17:51


Comme je le dis plus haut, c'est anecdotique par rapport à d'autres textes de lui, mais on passe un bon moment, même si on n'est pas nostalgique de cette époque
d'ailleurs.


Michel 12/03/2010 20:19


Editeur de beaux livres, peut être mais que la couverture est moche


jeanjean 13/03/2010 10:13



Les avis semblent aller dans le même sens... Le graphiste a peut-être "tenté un coup", ou peut-être était-il en panne d'inspiration...



Travis 12/03/2010 18:35


Je viens de l'emprunter à ma médiathèque, le monde, le cinéma, la musique tout allait changer à cette époque.
C'est mon premier Marc Villard, je te redirais ce que j'en pense.


jeanjean 12/03/2010 18:45


Tu me diras ça. Je trouve qu'il s'est pas mal débrouillé dans cet exercice imposé de "docu-fiction", mais des bouquins comme Coeur sombre, Rouge est
ma couleur ou La guitare de Bo Diddley sont d'une autre trempe. @+


max obione 12/03/2010 17:12


La couverture est hideuse mais j'ai bougrement envie de le lire. Beaux Livres selon Biro ?


jeanjean 12/03/2010 18:40



D'habitude, leurs maquettes sont assez réussies, mais c'est vrai que celle-là est gratinée !



Rechercher