Samedi 10 octobre 2009 6 10 /10 /Oct /2009 10:50
Né en 1934, Stuart Kaminsky a longtemps enseigné et travaillé pour le cinéma (notamment comme dialoguiste pour, excusez du peu, Il était une fois en Amérique de Sergio Leone).

Côté polars, il a signé quantité d'ouvrages et plusieurs séries : l'une est consacrée au détective Toby Peters qui fraye dans les studios durant l'âge d'or hollywoodien, et sauve ainsi la mise à Gary Cooper, Judy Garland, Errol Flynn ou Bela Lugosi (romans pour la plupart épuisés chez 10/18, mais on trouve encore Il est minuit, Charlie Chaplin chez Rivages).
Une autre - que je ne connais pas - met en scène Porfiry Rosnikov, un détective russe amateur de... polars américains. Voilà qui est peut-être intéressant si on replace ces romans dans le contexte de la Guerre froide, je ne sais pas... Mais à priori les quelques romans traduits sont maintenant épuisés.

Enfin, ses polars les plus récents se situent en Floride, où Lew Fonesca, ancien assistant du procureur de Chicago et désormais détective intermittent, s'est réfugié après la mort de sa femme.
En France, trois romans avec ce personnage - plus creusé et intéressant que ses prédécesseurs - ont été publiés aux éditions Alvik. Epuisés, il sont réédités - au moins deux d'entre eux, pour l'instant (Biscotti à Sarasota en 2007, Soleil post mortem cette année) - dans la collection Rivages/Noir.

Plus d'infos (en anglais) ici.


Par jeanjean - Publié dans : polarenvrac...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés