Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 10:45
Entre les gadgets jamesbondiens, les parodies à la OSS 117 et les délires patriotiques d'un Tom Clancy ou d'un Jack Higgins, il existe un autre roman d'espionnage, celui des John Le Carré, Alan Furst, Henry Porter ou du grand Graham Greene, entre autres... Un pré carré britannique, riche et fertile, que vient fouler l'écossais Charles Cumming, dont le second roman vient de paraître en France sous le titres Traîtrises.


CummingJuin 1997. Hong Kong vit ses dernières semaines comme territoire britannique, avant sa rétrocession à la Chine - "période étrange et chaotique, mélange d'excitation, de regret et d'incertitude quant à l'avenir de la colonie". En coulisses, les puissances occidentales, Royaume-Uni et Etats-unis en tête, placent leurs pions, missionnent leurs espions.

Parmi eux : Joe Lennox, un jeune et brillant agent des services secrets britanniques, et Miles Coolidge, employé par la CIA. 
Joe est issu de la bonne société, possède quelques solides principes et sait se montrer circonspect.
Miles, lui, c'est "le Yankee de vos rêves et de vos cauchemars (...), capable de subtilité et de perspicacité, mais aussi de grossièreté et de stupidité, (...) à la fois un ami et un ennemi, un atout et un problème. Bref, un américain."

Entre eux : Isabelle, la fiancée de Joe, et un transfuge chinois, qui vient rendre compte aux autorités britanniques de la répression chinoise contre les ouïghours - des musulmans vivant dans la province du Xinjiang, au nord ouest du pays. D'abord interrogé par Lennox, il est ensuite récupéré par les américains. Joe va bientôt se rendre compte qu'il a été doublé. Doublement. 
Sept ans plus tard, le voilà à nouveau en Chine, chargé de mettre à jour un complot visant à destabiliser le régime chinois. Une mission qui pourrait lui permettre de prendre sa revanche, et d'exorcicer le passé, une bonne fois pour toutes.



Agents infiltrés, sous couverture, en filature, de renseignement, de liaison. Manipulations, faux-semblants, suspicions. On retrouve toute la panoplie du roman d'espionnage, mais Traîtrises est loin de se limiter à un bon roman d'action.

Si l'auteur nous fait rentrer dans le monde feutré des espions, il nous donne aussi un aperçu saisissant de la vie en Chine.
C'est d'abord une invitation au voyage, les foules, l'effervescence, la moiteur, le bruit...
C'est ensuite, et surtout, la cohabitation de deux systèmes en un seul et même pays : d'un côté un régime communiste autoritaire, de l'autre un capitalisme débridé, terreau du "miracle économique chinois". Un miracle dont n'a pas été témoin le chinois moyen...

Un tableau en clair-obscur qui représente aussi certains motifs comme l'impérialisme occidental et les questions d'ingérence étrangère, la rapacité des multinationales, la fabrication du terrorisme, les stratégies géopolitiques, les intérêts ponctuellement convergents d'idéologies divergentes, et de manière générale les faits et les méfaits de la
Realpolitik.
Ainsi va le monde, et l'enfer est pavé de bonnes intentions.


Charles Cumming signe ici un excellent roman, bien construit, bien écrit - une prose sobre sans être plate. Dénué de tout manichéisme, il rend très bien compte de l'instabilité et de la complexité du monde contemporain.

En un mot : passionnant.


Traîtrises / Charles Cumming (Typhoon, 2008, trad. de l'anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj. Ed. du Masque, Grands formats, 2010)

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjean - dans grande-bretagne
commenter cet article

commentaires

Jean-Marc Laherrère 26/03/2010 10:12


Une fois de plus entièrement d'accord. Je vais finir par croire que tu as raison, on ve devoir fusionner les blogs !


jeanjean 26/03/2010 14:42



Pourquoi pas, un jour. Une fusion qui pour une fois ne laisserait personne au chômage !



Rechercher