Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 10:03


Samedi après-midi donc, on recevait Patrick Bard à la médiathèque, accompagné de celle qui partage sa vie, ses voyages et collabore avec lui depuis de nombreuses années, Marie-Berthe Ferrer.
Le courant est vite passé, et les deux complices n'on pas tardé à me raconter leur récent reportage à Cuba et leurs rencontres avec de nombreux écrivains, en vue d'un numéro spécial de Courrier international/Ulysse à paraître le mois prochain - à surveiller. Après avoir discuté de choses et d'autres, 16 heures ont sonné, il était temps d'y aller.


En deux heures, impossible de passer en revue tous les livres de Patrick Bard, polars, carnets de voyage, livres de photos... J'avais donc décidé d'axer la rencontre sur l'Amérique latine, commencer par le Mexique avec La frontière pour descendre ensuite vers le Guatemala où se déroule son dernier roman, Orphelins de sang. Evidemment, la discussion dérive, prend des chemins de traverse, bifurque, revient... C'est ce qui en fait aussi l'intérêt.


De sa passion pour le Mexique ("là où a cédé la digue des mots"), à la façon dont il combine écriture et photographie, on n'a pas vu les deux heures passer.

Entretemps, Patrick Bard aura évoqué les meurtres de Ciudad Juarez, les terribles conditions de vie des ouvrières des maquiladoras, la violence endémique, les particularités de ce "troisième pays" américano-mexicain, de ses paradoxes ("par exemple, Ciudad Juarez, un des villes les plus dangereuses du monde, touche El Paso, la ville la plus sûre des Etats-unis"), l'histoire mouvementée et méconnue du Guatemala, de ces pays où la police et les narcotraficants se rejoignent, où le prix de la vie humaine est très bas, de la façon dont le corps de la femme devient le champ de bataille des hommes, ce qui lui a donné envie d'écrire là-dessus, du rapport entre réel et fiction et du pouvoir de la littérature... 


Des sujets pas toujours très rigolos, vous vous en doutez, mais une discussion passionnante. Parce que Patrick Bard connait cette région du monde sur le bout des doigts, qu'il l'a écumé en long et en large, et qu'il trouve les mots justes pour vous expliquer comment ça se passe - ce qu'il y a de pire comme ce qu'il y a de beau -, avec enthousiasme et cette envie de raconter, de partager qu'on retrouve dans ses livres.


Le public (assez clairsemé, tout de même, et ça j'ai encore du mal à l'avaler, je l'avoue, même si les gens présents, eux, semblaient ravis) est resté scotché un bon moment, avant que les visages se relâchent, que les questions viennent, qu'un échange s'instaure, et que la discussion se poursuive, pendant la dédicace qui a suivi, entre les lecteurs et l'auteur, ou entre les lecteurs eux-mêmes.


Bref, un excellent moment. Comment dire... Le genre de rencontre dont vous ressortez un peu moins bête, je ne peux pas mieux dire.


@Holden : Patrick Bard est effectivement en train d'écrire sur l'histoire d'une famille espagnole (mais tu m'avais dit "italienne") sur plusieurs générations, il en est même à la moitié.


Promis, d'ici quelque temps (disons quand j'en trouverai assez), vous aurez droit à une retranscription, au moins partielle, de la rencontre. 

Sinon, on se retrouve demain ou après-demain, pour le dernier Nesbo.

Repost 0
Published by jeanjean - dans polarenvrac...
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 00:00

...de vous causer du Léopard de Jo Nesbo (le bestiau est plutôt costaud avec ses 750 pages...), voici deux nouveaux blogs polar à visiter :


Un polar... notes de lecture, critiques polars francophones... ou non.

Polars-oïd - un instantané sur le côté sombre de la littérature... Du polar, du thriller, du suspense, des critiques, des chroniques, encore du polar et du thriller...

Repost 0
Published by jeanjean - dans polarenvrac...
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 00:00

Patrick Bard sera le mois prochain l'invité du café littéraire de la médiathèque, que j'aurai le plaisir d'animer.

Photographe (il a notamment travaillé sur la frontière américano-mexicaine et la banlieue), écrivain (La Frontière, L'attrapeur d'ombres, Orphelins de sang...), voyageur inlassable, fin connaisseur de l'Amérique latine, il a plusieurs cordes à son arc.
Pour avoir plus d'infos, n'hésitez pas à aller sur son site
.


                                                      La rencontre est prévue le 

                                                           Samedi 12 février
                                                                 à 16 heures
                                                                     
                                                                       à la 
                                                             
                                                 Médiathèque du Val d'Europe
                        
     2 place d'Ariane, 77700 Serris (RER A, dir. Marne-la-Vallée)




S'il sera surtout question de polar, cette rencontre s'inscrit aussi dans le thème du photojournalisme qui nous occupe ce mois-ci, avec notamment une magnifique exposition (jusqu'au 05 février) de Lizzie Sadin, intitulée "Mineurs en peine" : une quarantaine de photographies sur les conditions de détention des enfants à travers le monde (Russie, Colombie, USA, Cambodge, France, Inde...). 11 pays, 8 années de travail, et des images très fortes. Elle sera à la médiathèque le samedi 22 janvier.

Repost 0
Published by jeanjean - dans polarenvrac...
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 21:18

Vous allez dire que je fais ma mauvaise tête, mais là j'ai aucune envie de sacrifier à la tradition du bilan de fin d'année, du best of, du podium, du tops & flops... (ça m'évite aussi d'avoir à me triturer les méninges...)

Ou alors rien qu'une p'tite sélection, allez, mais seulement pour vous rabattre les oreilles avec quelques bouquins passés relativement, voire complètement inaperçus et qui méritaient sûrement mieux. Alors je profite de l'occasion pour en remettre une couche, pourrez pas dire qu'z'étiez pas prévenus !


Si vous aimez le polar nordique mais en avez marre de vous geler les miches, optez pour Cuba et partez A la recherche d'Hemingway en compagnie du danois Leif Davidsen.

Si vous aimez Chandler et le hard-boiled, sautez sur Rumba d'Alberto Ongaro.

Si vous n'avez rien contre le jazz, les québécois et les cerfs albinos : Lazy Bird d'Andrée Michaud. 

Si vous vous demandez si Le Caravage se servait vraiment de cadavres comme modèles :  Le Jugement de Salomon de Patrick Weiller.

Si vous ne vous rappelez plus du son de votre propre rire, Otis Lee Crenshaw contre la société de Rich Hall devrait vite remédier à ça.



Voilà voilà, et avec un peu d'avance je vous souhaite à toutes et à tous une belle année 2011 !

Repost 0
Published by jeanjean - dans polarenvrac...
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 15:17

Décidément, on cause téléchargement en ce moment. Cette fois, c'est une nouvelle de Craig Johnson qu'on peut télécharger gratuitement (ben oui, c'est Noël !) sur le site des éditions Gallmeister (si vous êtes libraire ou débrouillard, vous pouvez vous procurer le livret édité à cette occasion).

Johnson Un vieux trucCeux qui ont déjà lu les romans de l'homme au stetson retrouveront dans Un vieux truc indien ce bon vieux shérif ainsi que Lonnie Little Bird. Alors que les deux hommes s'arrêtent au Blues Cow Café pour manger un morceau avant de reprendre la route, ils trouvent les employés planqués derrière le comptoir. Puis... Je m'arrête là. Sachez seulement que les vieux sages indiens n'ont pas forcément besoin des Esprits pour résoudre une affaire...

Ah, une fois que vous aurez terminé votre lecture, continuez donc de faire défiler les pages, puisqu'on a aussi droit à un large extrait d'Un indien blanc, prochain volet de la série Walt Longmire, après Little Bird et Le camp des morts. On dirait qu'il va délaisser cette fois les montagnes du Wyoming pour les buildings de la grande ville. On en saura plus en avril prochain.


Repost 0
Published by jeanjean - dans polarenvrac...
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 18:59

Carnet roseL'initiative est intéressante, je relaie l'information ici : Bernard Strainchamps, "libraire en ligne" de Bibliosurf et ancien initiateur de Mauvais genres, s'occupe désormais d'une nouvelle collection dédiée au noir, sur le site Publie.net, et intitulée... Mauvais genres

Vous l'avez compris, il est question d'édition numérique. Les premiers auteurs "publiés" ne sont pas tombés de la dernière pluie, puisqu'il s'agit de Dominique Manotti (Carnet rose) et Marc Villard (Petite mort sortie Rambuteau, texte paru initialement aux éditions Autrement en 2004).

Les nouvelles sont téléchargeables au prix de 2,99€.


Repost 0
Published by jeanjean - dans polarenvrac...
commenter cet article
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 12:40

A vos kiosques. Le n° 108 de la revue 813 vient de sortir. Un numéro spécial, à conserver, à écorner, à picorer, un numéro consacré aux 100 polars préférés de l'association.

Ce projet a été initié l'année dernière par Jean-Marc Laherrère : suite à la parution du Guide des 100 polars incontournables d'Hélène Amalric en 2008, il a eu l'idée d'établir une autre liste, en sollicitant les membres de l'association 813, des amoureux du polar sous toutes ses formes.

Résultat des votes : "1118 auteurs cités (...), des milliers de titres évoqués. Pour arriver à cette synthèse de 100 titres et auteurs à lire ou à découvrir."

813 Top 100

100 titres, 100 auteurs, 40 chroniqueurs environ - "universitaires, écrivains, traducteurs, spécialistes reconnus ou simples lecteurs" (dont votre serviteur, qui s'est acquitté de ses p'tits exercices avec plaisir, à défaut d'une rigoureuse ponctualité) - pour 1 numéro particulièrement soigné et bien-sûr bourré d'idées de lecture.

Pour chaque notice (assez courte, 4000 signes pour les 10 premiers titres, 2000 pour les autres), vous avez un rappel de l'intrigue et un avis personnel, voire un mot sur l'auteur. Et comme le dit Jean-Marc : "Les fiches sont savantes, drôles, émouvantes, admiratives, descriptives, analytiques... Elles sont toujours passionnées."

Une sélection qui recouvre toutes les littératures policières, énigme, thriller, noir, policier... On y trouve des anciens (E. Gaboriau, M. Leblanc, G. Leroux, Conan Doyle...), des modernes (M. Malte, C. Ferey, D. Manotti, J. Ellroy...), des jalons (JP Manchette, P. Highsmith, Simenon...), des durs-à-cuire (Hammett, Chandler, Latimer, Burnett...), des cérébraux (A. Christie, E. Queen...), des procéduraux (McBain, Harvey, Mankell...), et j'en passe...

Repost 0
Published by jeanjean - dans polarenvrac...
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 09:15

... un peu fatigué (un conseil : prenez plutôt couchette que siègle incliné, surtout quand vous vous retrouvez à côté d'un gaillard d'1,90m-120kg...) mais surtout, très content !

Un week-end bien rempli, donc. Déjà, j'ai découvert Toulouse, où je n'avais jamais mis les pieds. Un peu de tourisme, donc, et quelques déambulations bien agréables dans les ruelles et au bord du fleuve. Mais je me rappellerai surtout le début de la visite : samedi matin très tôt, il fait nuit, je sors de la gare et j'enquille vers le centre-ville. Une longue rue, et "une surprise à chaque pas" comme on dit dans le Lot : bagarre, cris, prostituées qui commencent (ou finissent ?) leur journée/leur nuit, et des gargotes déjà ouvertes qui turbinent déjà et où des gars patibulaires mais presque, comme disait qui-vous-savez, viennent se fournir en "grecs" et en 8/6 à 7h du mat'. Le p'tit déj' du champion, quoi ! Plus tard, on m'a appris que la rue Bayard était réputée pour, disons, son exubérance.


Mais causons plutôt du festival (enfin le mien, parce que je ne vais pas vous raconter le programme, eh non, fallait venir !!). Pour moi, c'était d'abord l'occasion de mettre des visages et des voix derrières des "@".
Je pense à Jean-Marc, ainsi qu'à Manu. A l'intarrissable et enthousiaste Fred Prilleux. Salut à vous trois ! A Lilas et à Marie-Claire (merci pour le taxi !), qui travaillent respectivement chez Fayard et au Seuil. Aux deux compères de la Noir'Rôde. A plusieurs ziens et ziennes, comprenez adhérent(e)s de l'association 813, dont le Président, Hervé Delouche. A Michel Gueorguieff, "Monsieur Frontignan". A Claude Mesplède, bien-sûr, qui a régalé l'assemblée d'anecdotes et de blagues.

C'était aussi l'occasion de revoir Marc Villard et Dominique Manotti, de prendre le temps de causer, de polar ou d'autre chose, d'ailleurs. De chouettes moments.

C'était l'occasion de discuter avec un tas d'auteurs : Gianrico Carofiglio, Hervé Le Corre, Pascal Dessaint, Jan Thirion, Malika Ferdjoukh, Emmanuelle Urien... Préparez-vous à ce que je vous reparle d'eux et de leurs livres dans les semaines et les mois qui viennent, d'ailleurs !

C'était bien-sûr l'occasion de voir des débats et des tables rondes (sans oublier les très belles planches du dessinateur Jean-Christophe Chauzy, celles de La vie de ma mère ou de La guitare de Bo Diddley).
Celui sur le polar italien, par exemple, un peu fouillis mais avec une belle brochette d'auteurs (dont le grand Loriano Machiavelli) qui n'étaient pas forcément d'accord entre eux, ce qui n'était que plus intéressant.
Celle sur la Série noire, avec les "nouveaux" auteurs français de la collection, Ingrid Astier, Marin Ledun et DOA. Bien aimé ce dernier, sa façon simple et modeste de parler de ses bouquins, sans se prendre pour un autre. A propos, il vient de finir un roman écrit à quatre mains avec Dominique Manotti : L'honorable société (et non il ne s'agit pas de la mafia) devrait paraître début 2011 et tient aussi du "roman d'aventures" m'a dit Dominique. Hâte de voir ça.

C'était l'occasion enfin de revoir un vieil ami "exilé" en Arriège, salut Alex, salut Vaness' !


Bref, c'était beaucoup d'occasions à saisir, et surtout beaucoup, beaucoup de plaisir, vous l'aurez compris.

Repost 0
Published by jeanjean - dans polarenvrac...
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 14:34

En attendant de vous parler d'un premier et percutant roman publié aux éditions Moisson Rouge, 2 liens :


David Peace était l'invité de l'émission Mauvais Genres samedi dernier. On peut l'écouter ici.

On peut aussi lire une interview de lui sur Bibliosurf, ainsi que sur Libération.



Un pavé dans la soupe ?!
J'ignore si Peace, en tournée en France pour la sortie de son dernier roman Tokyo occupée, a fait beaucoup de séances dédicaces, mais l'écrivain Francis Mizio a des choses à dire sur le sujet : il signe sur son blog un billet intitulé "Pourquoi vous ne me verrez plus en dédicaces et pourquoi il faut repenser tout ça".

Pourquoi ? Parce que les salons ne rapportent rien et se transforment en "foires aux auteurs bestiaux". Parce que les lecteurs méritent mieux que "cinq minutes de discussion avant de passer à la caisse".  Parce que ...
Ah le râleur, le rabat-joie, l'ingrat, qui crache dans la soupe ! Sauf que... la soupe nourrit-elle son homme ? La réflexion du bonhomme ne manque pas d'intérêt en tout cas, et a d'ailleurs suscité de nombreuses réactions, que ce soit sur son blog ou sur Facebook.

Repost 0
Published by jeanjean - dans polarenvrac...
commenter cet article
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 16:02

Le réalisateur est décédé aujourd'hui, à l'âge de 67 ans.

En 1979 sort Série Noire, librement adapté du roman de Jim Thompson, Des cliques et des cloaques. Une banlieue en friche, un crime, et Patrick Dewaere, écorché, poignant, magnifique.

Repost 0
Published by jeanjean - dans polarenvrac...
commenter cet article

Rechercher